Le festival Tambour Battant, l’évènement entièrement dédié aux musiques africaines, se tiendra à Genève du 9 au 14 décembre 2014. La manifestation tend à promouvoir des échanges et des rencontres entre différentes cultures, notamment celle de l’Afrique et de la Suisse. Un objectif intéressant qui explique une programmation pluridisciplinaire.

tambour battant

La prochaine édition du Festival Tambour Battant se tiendra du 9 au 14 décembre 2014 à Genève, plus exactement au CAC Voltaire et au Moulin à Danses. Il s’agit d’un évènement exclusivement dédié aux musiques africaines. Cette manifestation permet en outre les rencontres et les échanges interculturels. La programmation pluridisciplinaire implique une synergie entre les institutions, les associations et les communautés d’Afrique avec la population genevoise.

Cette année, les organisateurs attendent plus de 3000 spectateurs qui viendront assister aux différents spectacles. Il y aura notamment des musiciens qui se servent d’instruments typiquement africains comme toutes sortes de percussions. Leur savoir-faire et leur talent sont tout simplement incomparables et exceptionnels. À la fois uniques, authentiques et originaux, les danses et les chants traditionnels émerveilleront les spectateurs. Des projections de films seront également prévues au programme. Par ailleurs, les festivaliers auront l’occasion d’assister à des débats et de voir des expositions. Quant aux enfants, des activités ludiques et des ateliers leur sont spécialement dédiés au cours du festival Tambour Battant.

L’association Tambour Battant a été créée en 2006 à Genève dans le but de promouvoir la culture africaine. Les objectifs concernaient non seulement les échanges culturels mais aussi le développement durable. Par conséquent, l’association est en lien direct avec le continent africain où elle y met en place certains projets.

Les principales activités de l’organisation sont concentrées sur la promotion du cinéma et de la musique d’Afrique. Le festival Tambour Battant  favorise ainsi une sensibilisation à la culture africaine au sein des établissements scolaires. C’est également un moyen d’expression pour d’autres artistes comme les stylistes et les créateurs d’origine africaine qui habitent en Suisse. Ces derniers se voient offrir l’opportunité de démontrer leur talent notamment à travers un défilé de mode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *